Vampire Kiss

Forum RPG Yuri
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Ville de Glasfield

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Ashford
Admin
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 09/11/2012
Age : 26
Localisation : France

MessageSujet: La Ville de Glasfield   Mar 13 Nov - 14:47



La Ville
Par Alice Ashford



Dans une contrée lointaine, il était une petite ville coupée de tout, elle s'appelait Glasfield. Cette ville était des plus charmantes, les gens s'y connaissaient tous et vivaient dans une parfaite harmonie. Le matin sur le marché on pouvait voir de nombreux artisans faire démonstration de leur art respectifs, les marchands étaient arrangeants et souriants. En cet endroit on pouvait sentir des milliers d'odeurs différentes, si bien que les enfants, émerveillés, ne savaient plus où donner de la tête. Les jeunes filles étaient charmées par l'odeur des fleurs, des savons artisanaux, du caramel et des marrons chauds. En ce temps là l'hiver n'était pas si rude, bien au contraire il était agréable à vivre. On savourait de bons petits plats, on y buvait du vin chaud et dans la rue on trouvait toujours des sucreries chaudes telle que des crêpes, gaufres, et autres desserts réchauffant les cœurs des habitants.
A Glasfield, les enfants aimaient étudier, pas pour obtenir un grand métier, mais tout simplement pour être dotés d'un minimum de culture, pour leur bien être. Certains autres enfants n'étaient que peu désireux de s'instruire, ainsi il commençaient très jeunes à s'intéresser aux techniques artisanales et à des arts divers, ainsi il pouvaient rapidement trouver leur voie et apprendre le maniement des matériaux qu'ils choisissaient.
Glasfield était loin d'être une grande ville, ni une ville riche. Les habitants n'y mourraient pas de faim, cependant on ne pouvait nier que leur vie était simple, leur argent répondait tout juste à leurs besoins vitaux. Les maisons étaient simples, petites mais cependant accueillantes et chaleureuses, on s'y sentait bien, en sécurité.
La ville ne connaissait pas d'orphelinat, on n'y voyait pas d'animaux abandonnés, non. Les familles, incluant les animaux, étaient soudées, l'instinct maternel était respectable et les pères travaillaient dur pour nourrir leur famille. Jamais une famille de Glasfield n'aurait pensé à abandonner un membre de sa famille pour vivre mieux, non, ces personnes n'étaient pas de cette espèce.
Après le travail, les hommes avaient l'habitude d'aller à la Taverne, boire quelques godets pour se détendre en riant, avant de rejoindre leur épouse et les enfants adorés. Derrière la Taverne se trouvait une Auberge pour les gens de passage, il y en avait peu, mais les gens qui passaient pas là s'y plaisaient beaucoup, certain décidaient même de vivre dans cette ville paisible.

Au delà du lac et des forêt se trouvaient le château de la famille Ashford, une riche famille qui ne se mélangeait que peu aux autres habitants, ils ne se préoccupaient que d'eux. Ils vivaient dans l'immense château avec d'autres familles amies de celle-ci. L'ambiance y était chic, on y voyait beaucoup de convenances, on ne jouait que sur l'apparence, les rumeurs, la superficialité régnait en ce lieu.
Une des filles de la famille Ashford se prénommait Alice, une jeune femme somptueuse d'une vingtaine d'année, elle avait de longs cheveux d'un blond presque blanc, et des yeux d'un bleu profond, [2:Du vampire] cette fille était naïve et ne partageait pas la mentalité de son entourage. Elle ne partageait pas les moments de mondanités et préférait passer du temps avec la seule amie qu'elle avait trouvé en cet endroit: elle s'appelait Gloria et était la fille d'une famille vivant au château. Les deux filles se ressemblaient énormément, elles partageaient les même points de vue, aspiraient ardemment aux même choses, et toute deux voulaient fuir le château. Au fil des années, les liens entre les deux jeune-femmes se soudèrent de plus en plus, et elles entamèrent une liaison. Elles devaient se cacher, quel scandale cela aurait été si cela était su des autres, de leurs parents...

Un soir, elle prirent la décision de s'enfuir, elles firent l'amour une dernière fois dans ce lieu qu'elles haïssaient. Malheureusement, elles n'étaient pas seules, leurs ébats furent observés par un homme qui ne manqua pas de révéler la nature de la relation entre les jeunes filles au reste du château.
Le soir même, la famille de Gloria fut convoquée dans la grande salle. Alice resta aux côtés de ses parents, ne sachant pas ce qui allait advenir de Gloria. Lord Ashford annonça que la famille devait quitter leur château au plus vite. Cette relation était contre-nature et d'une perversité sans nom, la famille Ashford en serait souillée à tout jamais. Il ordonna également à Gloria de s'avancer. Elle ne quitterai pas le château...
Deux gardes s'avancèrent vers la jeune-fille, l'emportant avec eux. La misérable fut accrochée à un rondin de bois et brûlée vive devant les portes de la demeure.
Devant cette scène atroce, Alice perdit totalement la raison ainsi que toute l'humanité qui la caractérisait autrefois, c'est ainsi qu'elle assassinat tous les habitants du château, y comprit ses propre parents.

Une fois les dernière goutes de sang versée, Alice changea : Ses yeux devinrent gris, ses cheveux était désormais plus blancs, son teint était pâle. On eut dit que toute vie l'avait abandonnée...
Le soleil disparut du ciel surplombant Glasfield, qui était désormais plongée dans une nuit éternelle.



Dans une contrée lointaine, il était une ville qui ne connut plus jamais la lumière du jour. Comme un lieu de damnation le soleil l'avait abandonnée. Laissant vivre dans les ténèbres les plus profonds ses pauvres habitants aux âmes perdues.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampirekiss.kanak.fr
 
La Ville de Glasfield
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Kiss :: Administration :: Les Grands Livres :: Contexte-
Sauter vers: